Get Adobe Flash player

La voiture autonome

an image

En octobre 2010, Google dévoile son parc de voitures autonomes. Il s'agit, notamment, d'une Toyota Prius qui a déjà 300 000 km à son actif en totale autonomie, ainsi qu'une Audi TT et un modèle Volkswagen. Elle est capable de conduire seule en agglomération, sur l'autoroute, en montagne, etc. C'est le professeur Sébastian Thrun de l’université de Stanford qui dirige le projet. Un système conçu pour réduire le nombre d'accidents, limiter la consommation et éviter les bouchons. Les explications et démonstrations ont convaincu les participants de la conférence IEEE.

Comment elle roule ?

Un laser de type LIDAR, positionné sur le toit, est le coeur du système générant une carte en trois dimensions de l'environnement. Couplé à un GPS et une carte du monde embarquée, elle permet d'éviter les obstacles et le respect du Code de la route. Quatre radars à l'avant et un capteur d'obstacles à l'arrière l'informent du trafic environnant et une caméra au rétroviseur analyse les feux de circulation. La route est d'abord analysée pour récupérer les données d'environnement et c'est alors que la voiture peut différencier un piéton d'un autre élément, comme un pylône. Les observateurs ont juste remarqué un manque d'agressivité lorsque d'autres conducteurs, qui ne respectent pas forcément le Code de la route, lui refuse la priorité. La voiture montre juste son intention de s'engager en avançant doucement.

Avantages de la voiture autonome

Des véhicules plus intelligents, possédant un temps de réaction plus petit que celui d'un homme, donnent une conduite plus sécurisée. Elles permettent de réduire les distances de sécurité, et donc, de mieux remplir l'espace de nos routes. Un autre scénario serait de pouvoir partager les véhicules entre usagers suivants leurs besoins en appelant une voiture pour qu'elle vous conduise où vous le voulez. Il faut savoir que 90 % des accidents proviennent d'une erreur humaine, ce qui tend à dire qu'elle éliminerait facilement le facteur humain, donc le risque.

La voiture roule déjà à plus de 100 km/h sur l'autoroute. Pour des raisons de sécurité, deux personnes restent toujours à bord. Google a déposé un brevet aux États-Unis et l'État du Nevada a approuvé une réglementation sur les voitures sans conducteur.

Explication d'un concepteur (en anglais).